Bentô Printanier

-15 Février 2011 –

Puisque je ne fête pas la saint Valentin, j’ai décidé de me faire un petit plaisir pour demain : des onigiris. C’est bon, ça n’a pas besoin d’être réchauffé et avec quelques fruits, ça devient idéal pour une fin d’hivers ensoleillée. Vous noterez que la photo est pas mal retouchée, l’originale se trouve sur mon facebook dans l’album bentô (original n’est ce pas ?)

A droite ~
Onigiris, carottes, sauce kikkoman salée et olives en chocolat (venues tout droit de Carcassonne. J’ai hâte que ma mère remonte dans mon Est pluvieux pour m’en ramener d’autres. Ce sont les dernières snif).
Petit bol de mayonnaise

A gauche ~
Oeufs durs lapin-nounours
Fraises non sucrées (Régime oblige ! Et puis, c’est naturellement sucré, et d’après ce que j’ai goûté, elles sont largement assez bonnes comme ça !)
Pomme (Fin de saison pour ce fruit, qu’on peut manger à toutes les sauces. Pour éviter qu’elles jaunissent, pensez au jus de citron !)

Bon appétit ~

Pour cuire le riz façon ‘onigiris’ :

-Lavez votre riz jusqu’à ce que l’eau soit propre. L’idéal étant de le laisser tremper une nuit, mais si vous n’avez pas le temps, c’est pas grave !
-Pesez autant de riz que d’eau
-Portez la casserole à ébullition
-Couvrez, puis laissez cuire à feu très doux pendant 15 à 20 minutes
-Coupez le feu et laissez reposer 15 autres minutes

Votre riz est collant a souhait. Vous pouvez le mouler à la main, ou grâce à de petits moules qu’on trouve sur Bento&co par exemple.
Et, si vous souhaitez faire des sushi, la cuisson est la même, mais il faut mélanger votre riz à du vinaigre de riz après cuisson !

Bentô utilisé : Fukuro Bentô


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. Bonjour Louha !
    Merci, je me demandais comment on faisait pour que le riz soit aussi collant et malléable.
    Tes onigiris me donnent faim, il faudra que j’essaie d’en faire !

    Amitiés

  2. Faudra que tu me poste la photo ^^
    Je te conseille de prendre du riz rond, ça colle mieux que le long (même si fondamentalement, les deux sont faisable !)

  3. Le jour où je serai en appart, je pourrai m’éclater à loisir dans les essais culinaires. Ma mère est assez ouverte. Mon père, moyennement. Et pour ce qui est de mon frère, ça relève du parcours du combattant, surtout qu’il n’aime pas le sucré dans les repas.

    Mais sinon, étant depuis peu sur Facebook, j’ai su dernièrement qu’une de mes anciennes camarades de classe (qui était assez sympa ^^) est maintenant tripeuse de cuisine et elle tient un blog de partage de recettes. Voici l’adresse : http://delicesetconfession.blogspot.com/

    Elle est Québécoise tout comme moi. Je lui donnerai le lien vers ton blog par mp via facebook.