Harry Potter et les reliques de la mort – partie 1

La première fois que je me suis plongée dans les bouquins ‘harry potter’ je devais avoir 13/14 ans. C’était par le 3° volume que j’ai commencé, parce que ma mère, qui ne connaissait pas du tout, m’avait acheté ça parce que j’étais sage. C’était le seul volume en rayon, donc elle avait pensé que c’était le premier. J’ai tout de suite accroché, et travaillé dur pour avoir les premiers volumes en récompenses de notes (comme quoi, j’ai vraiment pas changé sur ce point la : offrez moi un livre et vous me rendez la plus heureuse du monde)

Du coup, quand les films sont sortis, j’y suis allé en courant, pour en être décue, bien évidemment : c’est tellement plus détaillé en livre. Mais, quand j’ai entendu dire que le dernier volume serait coupé en deux pour des raisons de fidélité au livre, je me suis léché les babines.

Sauf que ce qu’ils appellent ‘fidélité au livre’ moi j’appelle ça ‘scène inutiles’. Quel est l’interet de perdre 5 minutes a voir Harry et Hermione danser ensemble au milieu d’un coup de déprime ? De voir harry se faire couper les cheveux par la dite hermione ? Sérieux quoi, on s’en fou des scènes quotidiennes, ce qu’on veut voir, ce que j’aurais voulu voir, c’est la quête, qu’elle soit plus détaillée. Là on a l’impression qu’ils tombent dessus par hasard. Et puis, le retour de Ron est baclé. Sans compter qu’harry n’est pas changé en cousin barry au mariage, mais qu’il est lui même (rappelez vous, il est un peu recherché par les mangemorts et tout une partie du monde magique), et que le combat magique entre draco et Harry est fouillis. V’la les incohérences.

Globalement, je suis assez contente de voir que les acteurs ont su faire grandir leurs personnages, leur interprétation est juste, et on s’y croirait. La VF m’a une fois de plus dérangée, mais je ne pense pas m’habituer un jour aux films traduits. Du moins, pas tant que nos doubleurs n’auront pas apprit a faire ressentir les sentiments correctement, plutôt que d’avoir cette gêne palpable dans la voix en permanance.

Mis à part les petites choses que j’ai énnoncé en premier, le scénario tenait la route, reste proche au livre, et le moment de la coupure à été choisi avec intelligence. Ce qui fait dire à tout le monde : vivement la suite ! Suite, qui je l’espère sera a la hauteur de mes espérances, car il s’agira du final de la saga, un film attendu par tous ceux qui comme moi on grandi avec Harry, que ce soit en livre ou en film.

14/20


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. Moi aussi, je suis une grande fan d’Harry Potter. J’ai découvert les livres lorsque le 4e est sorti. Au infos, ils disaient que les enfants reprenaient goût à la lecture grâce à cette série. En bonne professionnelle de l’éducation, j’ai acheté le premier tome… et les autres ont suivi ( même en anglais pour connaître la suite des aventures d’Harry Potter avant les petits français!)

    J ai beaucoup hésité à aller voir le premier film. (je suis souvent déçue des films lorsque j’ai lu les livres). Mais là, bonne surprise (à part Rogue que je ne trouve pas assez méchant!Et qui, au fil des années, est même devenu mon personnage préféré!). Les films ont commencé à me décevoir (par rapport aux livres)à partir du 3 où pour moi des informations importantes sont éludées. Le plus mauvais étant le prince de sang mêlé dans lequel on en apprend plus sur les amours de héros que sur le retour de Voldemort.

    Mais bon, en tant que fan, je vais quand même aller voir les reliques de la mort…

  2. Ah tu vois, moi mon préféré c’est le 3°, qui est vraiment proche du bouquin et qui perd le coté ‘enfantin’ de la série

  3. Hello louha 🙂
    Je suis à peu près de ton avis, j’ai eu plus l’impression de voir « Harry Potter en camping »/ »les émois d’Harry Potter » qu' »Harry Potter et les reliques de la mort ».
    Et oui, le fait qu’il se pointe au mariage comme une fleur alors qu’il est légèrement recherché par toute la communauté, ça fait tache. Et ils tombent vraiment sur la relique par hasard, ça fait pas quête du tout… Et Hermione est pénible à chigner en permanence, aucun relief, aucune profondeur.

  4. Je commençais a me sentir seule à penser ça… Tout le monde autours de moi dit qu’il est génial

  5. Coucou,
    J’ai enfin été le voir. Alors je suis d’accord avec tes critiques. Mais au final, je l’ai aimé. J’avais été tellement déçue par le prince de sang mêlé, que je m’attendais à pire!
    Il manque évidemment des détails par rapport au livre, mais ça fait déjà quelques films. Par contre, il est clair que depuis le 3e, « le côté enfantin » a bien disparu. C’est sûrement pour cela que les adultes ont eux suivi les aventures d’Harry Potter.
    Bonne fin de vacances.