Hier soir, j’étais bien.

Pour la première fois depuis cette ‘mauvaise nouvelle’ de lundi dernier, hier soir, j’étais bien. J’ai commencé par m’éclater avec ma copine Typhenn à parler de k&j-pop et à me moquer des pub’ asiatiques. Ensuite, j’ai envoyé quelques liens a ma copine Icy, et on a discuté de tout et de rien. J’étais bien, je rigolais, je m’éclatais, j’avais plus aucun problème en tête : exactement ce qu’il me fallait. J’avais mon misfits, on allait le regarder en même temps, pour commenter comme deux langues de vipères qu’on est toutes les deux. (mais c’est tellement bon ♥♥♥♥ )

Et là, bien sur, quelqu’un est venu me gâcher se plaisir. Ce quelqu’un, je ne citerai ni son nom, ni son pseudo, ni rien. Appelons le ‘Il’. Il est venu me voir, a la base pour me demander comment ça va. Je sais plus exactement ce que j’ai répndu, surement un ‘non’ vu que je suis une habituée de la vérité, et que même un mensonge de courtoisie me donne des boutons. Ensuite, Il m’a tenu la jambe en me disant – en gros – que je suivait un mauvais coton, que j’étais troooooooop une geekette accro a world of warcraft, que je faisais rien d’autre de mes journées, que j’avais pas d’amis bla bla bla. Et il m’a achevée en sortant un ‘tu devrais te faire aider’. ça puait quelque chose de louche tout ça. maintenant que j’y repense, je suis CERTAINE qu’il y a quelqu’un d’autre que lui derrière tout ça. Sinon, c’est que c’est juste un gros con, et que j’y pourrais rien.

Qu’on se fasse du soucis pour moi, je peux le comprendre. J’ai cette sale manie de jamais avoir de problèmes (dur hein ? Quelqu’un qui est tout le temps de bonne humeur. Quelle honte par les temps qui courrent !), par contre quand j’en ai, c’est la douche froide. De glaçons même. C’est tout d’un coup. Une fois par an, j’ai mon petit coup de déprime, toutes les petites contrariétés que j’ai mis de coté, elles me retombent d’un coup pour que je puisse les évacuer, et repartir sur un bon pied pour un an de plus. Ça dure 15 jours, je suis déprimée, je mange plus- ou beaucoup trop-, je fais des crises d’angoisse. Pis, d’un coup, ça va mieux, tout est sortit et miss bonne humeur est de retour. Hier soir, j’en étais arrivée à voir revenir miss bonne humeur.

Et là, on vient me gâcher tout ça. Alors, OK sur ce blog, j’ai beau exagérer mon coté geekette, j’ai beau forcer le trait, et m’en amuser moi même, ya des limites. Qu’un mec qui me connait depuis un an et demi se permette de me juger sur la facette que je lui ai montrée, sans jamais avoir prit le temps de me poser des questions sur moi autre que ‘ça va ?’ là ça me fait sortir de mes gonds.

J’ai un passé. Tout le monde a un passé. Le mien est pas joli joli, mais ce n’est pas le sujet actuel. Donc, très cher Il, je tiens à te signaler, que :
1. J’ai des amis. Je t’en parle pas, parce que tu n’aurais aucun point commun avec eux. Et franchement, vu ce que ça m’a apporté de présenter mes amis entre eux par le passé, je risque pas de recommencer tout de suite. On ne sait jamais a quoi s’attendre.
2. Je sors de chez moi. Oui oui, la geekette qui dit qu’elle a peur du jour et des gens sur son blog, sort de chez elle. Elle va faire les magasin, dire bonjour aux gens de son stage, elle va a la bibliothèque, chez le kiné, voir des amis, au cinéma, boire un verre dans un café et j’en passe. Si j’ai la peau aussi blanche, c’est pas que je sors que de nuit-ou pas du tout-, c’est que je ne bronze pas (pis bon, ça fait 2 ans que j’ai pas prit de vac’ au soleil alors ça aide pas. Et c’est pas avec le temps qu’on a ici que ça va aider)
3. Que tu t’inquiète pour moi, très cher Il, c’est une chose. Que tu te permette de parler à quelqu’un qui n’a
-rien a faire dans cette histoire
-que je connais pas assez pour lui en parler
-a qui de toute façon, j’ai pas envie d’en parler (sinon ça serait fait, j’ai son numéro et son facebook, et je sais m’en servir !)
ça me dépasse, et ça me débecte tout simplement. J’ai jamais répété une seule des choses que tu m’as dite, ni a mon propre Grounain, ni a aucunes des personnes qui auraient pu être intéressées ou t’aider au moment M ou tu m’as dit la chose. C’est proprement inadmissible de partager la vie privée des gens qui t’entoure. Et j’ai des exemples précis en tête. J’ai même encore dans mon blackberry des sms où je te prévenais de ce qu’on disais dans ton dos, ce par RESPECT pour toi. Il semble que ce respect ne soit pas réciproque

4. M’envoyer voir un psy ? Moi ? Nan mais tu rêve là. Tu nages en plein délire. c’est pas 15 jours où ça va pas dans l’année qui vont me faire aller voir un psy. Je lui raconterai quoi d’ailleurs ? Jme vois bien allongée sur le divan ‘nan mais cher docteur, vous comprenez, monsieur lapin il est troooooooop vilain avec moi. hier il m’a donné un coup de patte’
Ce qui correspond à peu près au pire de mes soucis en temps normal.
Bon, OK : avec le manque de kiri gouter dans mon frigo.
ça va m’être vaaaaaaaaaaaaachement utile dis donc. Surtout au prix que ça coûte !

5. Utiliser mon prénom. Tu sais pourtant à quel point ce prénom me révulse, me dégoute, me donne envie de vomir. Tu connais l’histoire, je te l’ai racontée, et je t’ai demandé de ne jamais l’utiliser. Pourtant, tu l’as fais. Pour – et je te cite- « m’ancrer dans la réalité ». Tu crois quoi ? que je vis dans un monde de bisounours où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil? J’en ai vu assez chez les êtres humains qui m’entourent pour en être dégoutée à vie, de ce monde humain. Mais, c’est justement ça qui me permet de continuer, parce que je sais que j’ai des gens super choupi autour de moi. Je vais pas les citer, ça me prendrai trop de temps. Utiliser mon prénom, c’est le meilleur, et plus simple, moyen de perdre mon amitié.

Pendant un moment, j’ai cru que tu faisais partie de ces gens choupis, mais je n’aurais pas pu plus me tromper. Un mec qui se permet de juger alors qu’il n’a jamais cherché à me connaitre en dessous de ma carapace, un mec qui avant de rencontrer sa copine passait le double de temps que moi sur wow, qui ne parle que de lui, qui babille en l’air sur tout et n’importe quoi tant que ça le concerne.

Et tu te permet de me juger. C’est QUOI cette histoire? C’est QUOI cette arnaque ? Hier soir, j’ai volontairement coupé la conversation, parce que je savais que tu allais continuer a t’enfoncer dans cette pseudo aide que tu essayais de me donner. C’est pas de l’aide dont j’ai besoin dans mes coups de déprime. C’est pas de parler de mes soucis, ça c’est moi qui décide à qui je le confie, et exactement ce que je confie. Ce dont j’ai besoin, c’est de me changer les idées, de penser à autre chose, de pas laisser la vie s’arrêter parce que j’ai un problème. Rester ancrée au même point, réfléchir au même soucis c’est la pire chose à faire. Moi j’avance. Je me retourne pas sur le passé. Il m’a blessée, détruite une fois même. Et pourtant je suis toujours là. J’ai changé. J’ai évolué. Je me suis bonifiée avec l’age comme on dit. Et je n’ai pas l’intention de laisser un petit merdeux qui ne sait rien de la vie me donner des leçons.

Je t’ai expliqué – plusieurs fois même – que je ne voulais pas qu’on m’aide à trouver une solution. La seule solution qui soit acceptable, c’est celle que mon esprit aura trouvé au terme d’un cheminement qui lui est propre. Chacun a son propre cheminement. Le mien passe par des crises d’angoisse et de stress, une peur panique de tout ce qui sort de l’ordinaire pendant ces 15 petits jours par an. Mais une fois que cette solution est trouvée, et s’est imposée, alors ça va. Alors tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Tout est parfait : je suis redevenu moi. Et je continue à avancer.

C’est pourtant pas compliqué bordel !


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. keitaro62 says:

    Dans les bisounours, il y a aussi des méchants genre cœur de pierre ou encore l’autre piaf moche x)

    De toute tu rox du poney et vive le level 85 et voler au dessus des noobs level 5 *_*

  2. keitaro62 says:

    **oublie need re add ^^ » **
    et draeneï sles meilleurs over roxxor <3