Noël 2010 : Du très grand louha.

Il faut déjà que je vous replace dans le contexte de mes noyel précédents :
-2009 : urgence, poignet lacéré par une tour d’ordinateur. La dame a cru que je voulais me suicider (pour une coupure de 5mm de long sur le poigner quand meme)
-2008 : orteil cassé et entorse du genou

2010.
Déjà j’ai travaillé toute la journée au stage, ce qui m’a un peu creuvée. Beaucoup même. Rester debout 8h avant un réveillon spa facile. Ensuite, avoir 200km a faire pour le réveillon, spa facile non plus. mon Grounain est passé me prendre a 18h tapantes, et nous avons prit la route directement (enfin, directement après avoir récupéré mon pull et mon écharpe a la maison).
Et le voyage a été long.
Mais long.
Tout le monde avançait a 2km/h, vu qu’il y avait de la neige. Et moi, j’avais envie d’arriver vite, parce que les toilettes du boulot étaient cassées, et que heu … PIPI quoi ! On a finit par s’arrêter sur le bas côté, et pour faire sortir monsieur Lapin qui en avait marre. (ben oui, au bout de 2h dans la tuture, la pauvre bête commençait a saturer : son plus long voyage avait été de 1h30…

Quand il est rentré dans la tuture, je l’ai prit dans les bras, mais le chat a fini sur la plage arrière. Et là, il nous a divertit. Quand mon nain a mis les essuie glace, monsieur lapin a fait un de ces bonds. Et ça marchait a chaque coup. Du coup, nous voilà à jouer entre les essuie-glace avant et arrière et à regarder le chat se hérisser de partout.

On a finit par arriver, doucement mais surement. Pour passer un réveillon à base de :

-fois gras poellé (fait maison)
(j’aime pas)
-Huitres
(j’aime pas)
-Chappon et petites patates
(j’adore)
-buche au chocolat et aux fruits
(CHOCOLAAAAAT)

Après le dessert, je suis allé me coucher, parce que j’en pouvais plus.
(pis on avait ouvert les cadeaux alors….)
A 4h du mat, quand le nain est venu me rejoindre, on a mis le matelas par terre. En voulant aller éteindre la lumière, je me suis cassé un orteil.

Oui, lecteur, tu as bien lu : une chaise est venue se mettre entre mon orteil et le sol, et heu… AIE. J’ai jamais eu aussi mal de ma vie. Pourtant, jm’en suis fait des blessures : entre les entorses, le poignet tranché, l’épaule cassée et j’en passe, j’ai une belle liste.

Le 25 midi, on a eu droit à un nouveau repas plantureux : escargots, pâté lorrain (maison), desserts de la tante du nain (trop trop bon) et du chevreuil

(pas dans cet ordre hein)

Après le café, direction dormir. Durant la nuit du 25 au 26, j’ai finit aux toilettes avec une gastro. Et, j’ai pas été la seule.

Joyeux noel tout le monde 😀


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. Se cogner l’orteil.Aïe. Je compatis.
    Allez courage! Nouvelle année, nouvelle santé!