Potiche

Catherine Deneuve en potiche. Sur le coup, j’y croyais pas trop. Mais, quand j’ai vu la bande annonce, je me suis dit ‘ce film, faut que je le vois’. Et, j’ai pas été déçue du tout : c’est drôlissime.

Madame Pujol est-au premier abord- l’archétype de la potiche : une femme effacée, qui ne voit pas que son mari la trompe avec tout ce qui a une paire de nichons, et qui vis pour ses poèmes. Mais, lorsque son mari fait une attaque, la voilà oblige de reprendre les rênes de l’entreprise familiale de parapluie. A la place de son mari têtu, borné et tyrannique, voilà la dame qui montre un paternalisme superbe, et qui remet la barque à l’eau.

Je ne vais pas spoiler, donc je ne soulignerai que le coté bon enfant du film, et le monde de bisounours dans lequel Madame Pujol vis. C’est un film mignon, mais qui nous déclenche très souvent des crises de rire.

Et puis, cette potiche, on s’y attache. Parce qu’au final, on a toutes un coté potiche (avant de m’incendier mesdemoiselles, allez voir le film! Vous comprendrez quel compliment je nous fais là)

16/20


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. Tiens je connaissais pas, tentant d’aller le voir ! Surtout que François Ozon, il me semble que c’est lui qui avait fait « 8 femmes » que j’avais bien aimé à l’époque.

  2. Je viens de regarder la bande-annonce. Effectivement, ça a l’air très drôle. Et oui, c’est bien Ozon qui a fait « Huit femmes », et j’en garde un excellent souvenir également.

  3. Je viens de le voir, moi j’ai été surprise par le côté théâtral et exagéré dans l’interprétation(comme 8 femmes en fait) mais ça ne rendait le film que plus drôle. J’ai bien aimé les clins d’oeil politiques, entre autres. Par contre je vois pas l’interêt de la toute fin, on sait que C. Deneuve aime chanter, mais on s’en branle juste complètement. Ca aurait pu finir de façon moins co-conne 🙂

  4. ouais, la chanson, on s’est un peu regardé avec eric l’air de dire ‘mais qu’est ce que ça fou la ça’ Mais bon : c’est le monde des bisounours !