Raiponce

Raiponce, c’est l’histoire de cette petite fille de contes de fées qui a les cheveux si longs qu’elle peut arriver au bas d’une tour avec.
Remasteurisé par Disney, ça donne une jeune fille optimiste, facétieuse, et dont la relation avec sa mère est pour le moins, particulière.
La reine, sa mère, très malade a été sauvée grâce à une fleur magique. Et sa fille a hérité des propriétés de cette fleurs, dans ses cheveux magiques. Mais le don disparait dès qu’on coupe ces cheveux. Alors, la vilaine sorcière qui s’était approprié les pouvoir de la fleur pendant des siècles pour rester jeune enlève la petite fille, et l’élève comme sa fille dans une tour cachée aux yeux de tous.
Raiponce est obéissante, mais plus par devoir que par envie : sa mère est une manipulatrice notoire, qui ne la garde que pour le don magique de ses cheveux. Enfermée dans sa tour, Raiponce s’ennuie à mourir. Elle dessine sur les murs, lit, dans, et tourne en rond. Son animal de compagnie, un caméléon adorable, essaie bien de la faire sortir, mais Raiponce est obéissante. Plus par obligation que par envie : sa mère est la reine des manipulatrices, prête à tout pour conserver sa poule aux cheveux d’ors.

Et lorsque cette jeune fille rencontre un voleur qui vient se cacher du cheval-chien le plus étrange de la planète, ça fait des étincelles.
La première rencontre se fait avec une poelle a frire. Puis, elle le manipule pour qu’il la fasse sortir de sa tour (elle a été à bonne école avec ‘moman’ après tout), et c’est le début des aventures : Raiponce culpabilise, dompte une horde de malfrats dans une taverne, s’amuse dans le village au pied du château, et finit par réaliser son rêve : voir la nuit des lumières pour son anniversaire.

Franchement, je me suis vue dans le caractère de raiponce. J’ai adoré son beau voleur. Et le coup du cheval-toutou est monstrueusement à mourir de rire. Raiponce, c’était LE dessin animé, à regarder pour noel, à regarder pour se changer les idées, à regarder en famille ou entre amis.
Les chansons sont parfois de trop, mais elles font partie de disney. On s’habitue, et ça finit par faire sourire.

Ma note : 15/20


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com