Very louha Trip 2011 => Etape 1

En ce mardi après midi ensoleillé pluvieux et orageux, je me suis dirigée, traînant ma valise, jusqu’à la gare de Nancy, première étape de mon trajet. J’ai prit le bus jusqu’à la gare TGV Est. Oui parce que, la gare TGV se trouve à 30 kilomètres de Nancy, pour la simple et bonne raison que la petite gueguerre qu’il y a entre Nancy et Metz depuis des générations a fait que, ni pour l’aéroport, ni pour la gare TGV, ils n’ont réussit à se mettre d’accord. Du coup, ils ont coupé la poire en deux et on mit la gare au milieu de nul part. A coté de trois vaches et 2 arbres exactement. Du coup, pour y aller, on a deux choix : Trouver un pote sympa qui peut nous conduire, ou prendre la navette, dont les horaires sont relativement peu pratiques : soit j’arrivais une heure avant mon train, soit j’arrivais après le départ du dit train.

Heureusement pour moi, Rebecca Kean et Anita Blake étaient là pour me tenir compagnie. Ce trajet s’est déroulé sans encombre. J’ai attendu ma cousine à la gare, et on a mis le GPS pour rentrer.

Sauf que, le GPS essayait de nous faire passer par des rues qui n’existaient pas.

Bon.

Heureusement, j’ai un sens de l’orientation relativement correct, et bien qu’on soit perdues dans les rues, j’ai réussis à nous conduire toutes les deux dans une rue que le GPS connaissait. Du coup, on a pu rentrer chez elle. *ouf* Après un peu de papotage entre filles, une ampoule percée, désinfectée et pansementée, je suis allée m’effondrer dans la chambre d’amis.

C’est ma filleule et nenette le chat qui sont venus me réveiller. Qu’est ce qu’elle est chou ma filleule. A midi, Marraine et Grand Mère sont venues manger. On a pas mal discuté sur cette branche de la famille que je connais peu (merci géniteur.) Et, j’ai appris que marraine était une tricoteuse avisée. Du coup, on m’a mis un catalogue dans les mains, et on m’a proposé de choisir ce qui me plaisait dedans. 16 pulls, mitaines et bonnets plus tard, j’avais franchement l’impression d’avoir abusé. Mais, on m’a assuré que ça allait, et que de toute façon, ils avaient des cadeaux de Noël en retard. Bon. Tant mieux, parce qu’ils sont superbes ces pulls !

Le jeudi, j’avais une migraine carabinée, j’ai passé la journée allongée à regarder une série géniale. Et, ma filleule a fait une angine, du coup, elle était malade comme un chien, à pleurer et chouiner tout ce qu’elle pouvait. Pauvre petit bout 🙁

Vendredi, j’ai fait mes valises, un peu a regrets car c’était un peu court. Et j’aurais aimé profité de marraine un peu plus.

Le train partait à 17h 51, à St Nazaire. Seul problème : le pont était embouteillé, et ensuite il y avait des travaux dans la ville. Nous sommes arrivés à quasiment 18h à la gare, après une course effrénée dans les rues de St Nazaire. Heureusement pour moi, le train avait plus de quinze minutes de retard, j’ai donc pu grimper dedans, direction Provins pour le week end.

Un peu avant Angers, le Train s’arrête, et on nous dit qu’il y a des branchages sur la voie entre Angers et Le Mans. 5 minutes plus tard, la même voix nous annonce que les branches ont prit feu, et qu’on doit attendre que les pompiers passent.

Heureusement pour moi, Anita était toujours là pour me changer les idées (oui je parle de mes héroïnes de livres comme des personnes !), et une adorable américaine à mon coté pour discuter en anglais. Deux heures plus tard le train est enfin reparti. Arrivée à Paris : 23h45. Soit bien après le départ du dernier train pour provins. J’ai fait appel à tous mes amis parisiens pour trouver un toit. Enfin, tous ceux que j’avais dans mon téléphone. Car, d’habitude, je me trimballe toujours avec un carnet dans lequel tous mes contacts sont inscrits. Carnet que j’avais laissé, à Nancy bien entendu. Du coup, j’ai pas pu appeler Traxou ♥ (par exemple) qui a vu mon message de désespoir sur facebook et qui s’est proposé, alors que j’arrivais chez un ami.

Bien sur, j’ai trouvé le moyen de me paumer dans paris a minuit, si je ne l’avais pas fait, ça n’aurait pas été moi (je me perds à chaque fois que je mets les pieds à Paris). Mais, il faut avouer que les parisiens sont un peu moins cons que les autres. Deux mecs, voyant que je galérais à sortir du métro avec ma valise qui pesais au moins deux fois mon poids (j’exagère a peine) Me l’ont prise d’office et me l’ont emmenée en haut des escaliers. Merci à eux ! ♥

Après une courte nuit de 3h30 de sommeil, me voilà repartie, vêtue de mon costume médiéval, diadème compris, dans le métro direction la gare de l’est pour prendre mon train pour provins. Qui, lui, était à l’heure.

Et, provins, c’était tout simplement génial. Comme l’an dernier en mieux.

Samedi, malgré le mauvais temps, on a été se ballader dans les rues de provins (après avoir grimpé un escalier interminable qui m’a fait souffler comme une procelette), on s’est abrités du mauvais temps dans une église, le temps d’écouter des groupes médiévaux. Puis, vu le mauvais temps, on est rentrés s’abriter chez Elo, on a mangé les crèpes bretonnes que j’avais ramenées, on a fait des piles de bouteilles de lait, puis j’ai fait une bonne sieste.

Sur les coups de 17h, j’ai été rejoindre ma copine de toujours, ma petite Ninon, pour passer un peu de temps ensemble. Quatre ans que je ne l’avais pas vue, au moins ! C’est dire… J’étais vraiment ravie de pouvoir la croiser ♥.
Puis, grounain est arrivés, on a tenu un colloque pour savoir si on mangeait dehors ou dedans, et on a finis par aller choisir une brasserie médiévale.
Franchement, ça a été la meilleure soirée que j’ai passée depuis le début de l’année. Mika nous a fait rire aux larmes en embêtant le pauvre monsieur qui nous servait sur tout et n’importe quoi. Il a réclamé ‘du brie médiéval’ et comme il n’y en avait pas, il en a piqué au resto voisin. A la fin, le serveur ne voulait même plus s’approcher de nous. Il nous ignorait, et on a du réclamer au moins 5 fois la note avant de l’obtenir !

Les rues de Provins la nuit sont aussi belles que de jour, et malgré mon collant qui descendait, j’ai bien profité des bêtises que Mika nous sortait à chaque coin de rue.

Dimanche a été au moins aussi génial. J’ai pu rapporter de l’hydromel à la maison. Super bon, mais ça monte vite à la tête >.< Bref, pour conclure, merci à tous ceux qui m'ont hébergée pendant ce voyage : Céline, Cyril, Elo. Merci à tous ceux qui m'ont fait rire : Séba, Maxime, Ninon, Mika. Merci à flo pour m'avoir aidée pour cette superbe cape ! Merci à tous ceux avec qui j'ai partagé de bons moments, trop nombreux pour les citer tous. On se refait ça quand vous voulez ♥

Anita Blake Volume 1

J’ai acheté le volume 1 d’Anita Blake la semaine dernière, en prévision de mes heures de trains. Et, j’ai bien fait de prévoir un peu plus de livres que j’aurais du vu mon retard (mais ça sera une autre histoire).

Anita, c’est un joli brin de femme d’un mètre soixante, chasseuse de vampires à ses heures, réanimatrice pour une entreprise au chef légèrement douteux, et surtout, une armurerie ambulante.

Couteaux, armes à feux, eau bénite, croix, tout est bon pour mettre la pâtée aux vampires. Encore plus quand le vampire en question s’en prend à ses amis, et qu’il a plus de mille ans. Alors, quand un vampire hypnotise sa meilleure amie pour l’obliger à trouver l’assassin de ses confrères, Anita se promet de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière.

J’ai adoré. Franchement, ça fait longtemps que je n’avais pas trouvé un livre suffisamment intéressant pour en publier une critique. C’est bien écrit, c’est cohérent, et surtout, même l’américaine qui était à coté de moi dans mon train adore. A peine le volume refermé, je n’avais qu’une envie : me replonger dans l’univers d’Anita. (et espérer revoir ce cher Edward-La-Mort, franchement bien amusant !)

L’auteure nous emmène du rire au frisson, décrit chaque scène avec minutie. J’aime les auteurs de ce calibre.

Et en plus, il parait que le tome va bientôt être adapté au cinéma <3

9/10

Vendu par Milady

X men – Le commencement

Encore un film de supers héros. C’est juste le 3° depuis le début de l’année (au moins.) Celui là raconte le tout début des X-men, alors que le nom n’avait pas encore été créé. On voit l’enfance de plusieurs mutants, une enfance particulièrement différentes.
Charles Xavier, enfant chéri, richissime, qui prends sous son aile une mystique timide et réservée d’une part.
Eric, dans les camps de concentration, qui voit sa mère assassinée sous ses yeux d’autre part.

Les futurs professeur X et Magnéto, vous l’aurez comprit.

Commençons par ce qui ne m’a pas plu : L’actrice qui joue Mystique. Mais quelle cruche ! elle ne sert à rien ( à part à trouver le nouveau nom d’Eric, Magneto.) OK, elle est jeune, elle était un mouton avant de devenir un loup, mais sérieux ça m’a gonflé bien vite !

Pour le reste, j’ai adoré la réalisation bien finie, le fait de voir un produit bien travaillé, et presque sans défauts. Le travail du réalisateur et du metteur en scène est sans tâches. Et, quand on voit les suites/prequels des films de ces dernières années, c’est un véritable bonheur ! On ne tombe pas dans l’origine story qui nous rabâche une histoire qu’on connait déjà, ni dans un film publicitaire, présent juste pour ramener un peu plus d’argent dans la poche de ses réalisateurs/acteurs.

Non, ici on a un vrai film. Un film qui, bien qu’étant arrivé après ses suites, pose une histoire et nous emmène dans le monde fantastique des X men. On voit les personnages avant. On comprends un peu comment ils en sont arrivés à devenir ceux que nous connaissons bien.

Et puis, pour une fois, la totalité des scènes d’action n’est pas présentée dans la bande annonce, loin de là ! On a la chance d’avoir des effets spéciaux biens mis en scène, et des acteurs qui s’éclatent à les tourner. Et quand un acteur est à fond dans son film, ça se voit ! Et celui qui regarde n’en est que plus satisfait !

J’avais toujours voulu savoir comment le prof X était devenu le prof X, et comment magnéto en était arrivé là. Maintenant, je le sais. Et j’ai hâte de voir ce qu’il s’est passé entre ce film et les suivants !

9/10

Very Bad Trip 2

J’ai découvert le 1er volume lorsqu’un ami est venu avec le DVD à la maison pour me distraire. J’avais littéralement adoré.
Du coup, lorsque j’ai vu que le 2° volume était sortit, j’ai attrapé Grounain pour aller le voir. Et franchement, j’en suis ressortie mitigée.

Le scénario n’est qu’un vague copié collé du premier. Du coup, ce qui nous avait fait rire lors du 1er, est lassant. On a l’impression d’être devant une pâle copie. Comme quand un remake américain d’un bon film, qu’on espérait génial mais donc les scènes ne sont qu’un entrelacs de lenteur.

En voyant ça, j’ai enfilé mon costume de bonne cliente, celui qui fait que j’aime tout ce que je regarde. Donc, j’ai ris, un peu, aux blagues.

J’ai trouvé que les acteurs avaient du mal à se plonger dans le rôle, ils étaient hystériques, et on sentait qu’ils avaient envie que ça soit finit vite. Et leur jeu d’acteur s’en ressentait.

Du coup, on peut qualifier le film de décevant.

Ma note : 3/10


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

Parce qu’il faut quand même que je vous parle de mes exams

Les exams, ça suxx. C’est la merde. Déjà, parce que je suis dans un état de stress tel que je n’arrive plus à penser à rien d’autre, que je ne suis plus capable de m’amuser et qu’un BBB a autant d’effet sur moi que si j’étais de pierre.

Heureusement, depuis hier soir, c’est finit. J’ai passé les épreuves que je redoutais, la semaine prochaine c’est un oral d’anglais, et fin juin, un oral que j’aurais parfaitement le temps de travailler pour être fin prête.

Et puis, bon, quand je disais que ces exams allaient être une horreur sans nom, j’étais pas loin de la vérité. A part l’anglais et le français, je suis pas certaine que ça se soit extrêmement bien passé. Déjà, contrairement aux épreuves des examens blancs qu’on a faits, le management portait sur les deux années et non sur un point précis du programme. Ce qui rend l’épreuve vachement plus compliquée et longue à rédiger. On verra.

Pour l’éco droit, c’est bien simple : non seulement on avait pas vu le sujet en cours, mais en plus on ne nous avait pas apprit à rédiger l’épreuve dans les contraintes qui étaient demandées ici. Je pense avoir glané quelques points avec le droit, mais c’est la caisse assurée. Heureusement qu’il n’y a pas de note éliminatoire !

Quand à l’étude de cas, même si c’était le type de sujet que je voulais, avec très peu de calculs, je reste sceptique sur la note. Je n’ai pas finit la dernière partie, celle où il y avait les calculs. Elle comptait pour 18points sur 80. Enfin, on verra, au moins je suis sure d’avoir plus de 8/20 ici =)

Hier, j’ai passé mon premier oral. Histoire de me stresser un peu plus, il était à 80km de Nancy, et les gens sur la route roulent n’importe comment. Premièrement, le mec qui pile net au niveau d’un accident sur l’autre voie (alors qu’il pouvait parfaitement passer au ralentit, il n’y avait rien sur notre voie) Du coup, me voilà obligée de freiner comme une malade. Arrêtée à 10 cm de sa bagnole. MON DIEU !

Et là, le mec qui sort et qui commence à m’insulter. ‘Oui vous faites pas attention, ya un accident en face, vous voulez en faire un autre ! J’ai entendu comment vous avez freiné ! C’est inadmissible blabla’ Et qui relève ma plaque d’immatriculation.

GNE ?

Alors, premièrement je l’avais vu l’accident en face, j’avais d’ailleurs ralentit ma vitesse pour passer de 90 à 50km, mais le coup du mec qui pile et qui s’arrête pour faire son voyeur en face, ça non désolée je l’avais pas prévu.

Ensuite, je me retrouve derrière une caravane sur une voie où on ne peut pas doubler. J’attends le bon moment, je mets mon clignotant, et à ce moment là, la voiture juste après moi déboîte comme une malade, passe en accélération monstre à coté de moi pour se mettre devant la caravane. Le tout sans clignotant. Je vous raconte pas la frayeur que j’ai eue ! Vraiment, je commence à croire que le clignotant est en option sur certaines voitures. Tout comme le cerveau chez certains conducteurs !

Arrivée sur le lieu de l’épreuve, je boulotte le macdo que j’avais à coté de moi depuis mon départ (ben oui, on ne mange pas au volant, c’est au moins aussi dangereux que de téléphoner !)

Une épreuve plus tard, me voilà sur le chemin du retour, en priant pour avoir moins de couillons sur la route qu’a l’aller. Et ce fut, le cas, je suis arrivée intacte à Nancy.

Pour finir sur une note légère : Petit Salem tente de téter Gros Lapin. Mais, Gros Lapin est un mâle donc ça fonctionne pas trop !


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

Bienvenue petit Salem ^^

Bon, avec mes exams j’ai pas trop eu le temps de vous raconter l’arrivée de petit Salem à la maison. Samedi après midi, nous sommes allés lui acheter ses affaires, puis on a été le récupérer chez une amie. Le retour à la maison a été pour moi un crève coeur : il miaulait, pleurait et grattait sa cage…

Par contre, une fois à la maison, il a tout visité, mangé trois croquettes dans la gamelle de lapin et s’est jeté sur notre arbre à chat
Ce qui est bien avec ce chaton, c’est qu’il joue tout seul. Il peut s’éclater 40 minutes avec un mouton de poussière trouvé sous le lit. Ou avec mes cheveux.

Au début, Monsieur lapin n’appréciait pas trop l’arrivée d’un autre chat dans la maison. Il le regardais de loin. Mais genre, TRES loin. Et dès que la minuscule boule de poils s’approchait de lui, il piffait et s’enfuyais dans les toilettes… Petite précision : Lapin fait bien 6kilos et 20cm au garrot. Mais, dès le lendemain soir, Lapin a commencé à s’approcher du petit, et à vouloir jouer avec, sans pourtant oser le toucher. Chose bien vite résolue : le lendemain matin ils se poursuivaient dans tout l’appart, en profitant pour mettre un bordel monstre.

Petit Salem et la découverte de l’informatique

Etant en pleine période de révisions, je squattais mon canapé, le PC portable sur les genoux, pour relire mes derniers cours avant les épreuves. Le mouvement de la souris a été une belle découverte pour le chaton, qui tentait de l’attraper (il adore aussi le curseur qui clignote de word et les personnages volant dans World Of Warcraft)

Le soir, petit salem dors collé dans le creux de mon épaule. Hier il a découvert le ronronnement, c’était assez amusant à voir. La première fois qu’il a ronronné, il a fait un bond en regardant autours de lui l’air de dire ‘mais c’est quoi ça, ya un monstre quelque part’. Depuis, qu’il a comprit que ce n’était pas un monstre, il ronronne dès qu’il m’approche, spécialement quand il me grimpe sur la jambe, toutes griffes dehors ! (sale bête !)

Mais bon, il est trop trop chou ! Et comme le dit ishimaru, j’ai l’impression d’en avoir 4 ou 5 pour le prix d’un ! Il est partout a la fois en train de faire des bêtises, et c’est un véritable repos quand il décide de faire une sieste (généralement perché sur mon épaule -.- )


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

thor

Autant le dire clairement : je n’ai pas été autant fascinée par un film depuis Terminator (le premier, bien sur.) D’habitude, quand grounain et moi allons au cinéma, je me colle contre son épaule et je regarde le film d’un oeil. Devant Thor, j’avais les coudes sur les genoux, à m’approcher le plus près possible de l’écran. Pourtant, en y réfléchissant, le scénario n’est pas si extra que ça.

C’est un marvel, basique, avec ses super héros, et ses gros vilains. Il y a une quête, une jolie fille, et un gentil pas si gentil que ça. Mais, la réalisation m’a fait plaisir. Bien que la 3D rende les combats flous, c’est la première fois dans un film que j’ai pu voir cette 3D.

Du coup, j’étais tellement ‘dans’ le film, que je ne sais pas trop quoi dire de plus… J’arrive pas à me poser sur un coté objectif et à voir le bien et le mal comme je le fais d’habitude. J’avoue : j’ai même rêvé du film pendant quasiment une semaine. (En me mettant bien sur à la place de Nathalie Portmann hein.)

Pour redonner vie à mon coté ‘geekette’, j’ai envie de parler de Sif, et de la recadrer dans World Of Warcraft, mais je m’abstiendrais 😉 La geekette en moi restera cachée jusque la fin des exams !

va bosser feignasse !