Parce qu’il faut quand même que je vous parle de mes exams

Les exams, ça suxx. C’est la merde. Déjà, parce que je suis dans un état de stress tel que je n’arrive plus à penser à rien d’autre, que je ne suis plus capable de m’amuser et qu’un BBB a autant d’effet sur moi que si j’étais de pierre.

Heureusement, depuis hier soir, c’est finit. J’ai passé les épreuves que je redoutais, la semaine prochaine c’est un oral d’anglais, et fin juin, un oral que j’aurais parfaitement le temps de travailler pour être fin prête.

Et puis, bon, quand je disais que ces exams allaient être une horreur sans nom, j’étais pas loin de la vérité. A part l’anglais et le français, je suis pas certaine que ça se soit extrêmement bien passé. Déjà, contrairement aux épreuves des examens blancs qu’on a faits, le management portait sur les deux années et non sur un point précis du programme. Ce qui rend l’épreuve vachement plus compliquée et longue à rédiger. On verra.

Pour l’éco droit, c’est bien simple : non seulement on avait pas vu le sujet en cours, mais en plus on ne nous avait pas apprit à rédiger l’épreuve dans les contraintes qui étaient demandées ici. Je pense avoir glané quelques points avec le droit, mais c’est la caisse assurée. Heureusement qu’il n’y a pas de note éliminatoire !

Quand à l’étude de cas, même si c’était le type de sujet que je voulais, avec très peu de calculs, je reste sceptique sur la note. Je n’ai pas finit la dernière partie, celle où il y avait les calculs. Elle comptait pour 18points sur 80. Enfin, on verra, au moins je suis sure d’avoir plus de 8/20 ici =)

Hier, j’ai passé mon premier oral. Histoire de me stresser un peu plus, il était à 80km de Nancy, et les gens sur la route roulent n’importe comment. Premièrement, le mec qui pile net au niveau d’un accident sur l’autre voie (alors qu’il pouvait parfaitement passer au ralentit, il n’y avait rien sur notre voie) Du coup, me voilà obligée de freiner comme une malade. Arrêtée à 10 cm de sa bagnole. MON DIEU !

Et là, le mec qui sort et qui commence à m’insulter. ‘Oui vous faites pas attention, ya un accident en face, vous voulez en faire un autre ! J’ai entendu comment vous avez freiné ! C’est inadmissible blabla’ Et qui relève ma plaque d’immatriculation.

GNE ?

Alors, premièrement je l’avais vu l’accident en face, j’avais d’ailleurs ralentit ma vitesse pour passer de 90 à 50km, mais le coup du mec qui pile et qui s’arrête pour faire son voyeur en face, ça non désolée je l’avais pas prévu.

Ensuite, je me retrouve derrière une caravane sur une voie où on ne peut pas doubler. J’attends le bon moment, je mets mon clignotant, et à ce moment là, la voiture juste après moi déboîte comme une malade, passe en accélération monstre à coté de moi pour se mettre devant la caravane. Le tout sans clignotant. Je vous raconte pas la frayeur que j’ai eue ! Vraiment, je commence à croire que le clignotant est en option sur certaines voitures. Tout comme le cerveau chez certains conducteurs !

Arrivée sur le lieu de l’épreuve, je boulotte le macdo que j’avais à coté de moi depuis mon départ (ben oui, on ne mange pas au volant, c’est au moins aussi dangereux que de téléphoner !)

Une épreuve plus tard, me voilà sur le chemin du retour, en priant pour avoir moins de couillons sur la route qu’a l’aller. Et ce fut, le cas, je suis arrivée intacte à Nancy.

Pour finir sur une note légère : Petit Salem tente de téter Gros Lapin. Mais, Gros Lapin est un mâle donc ça fonctionne pas trop !


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

Noël 2010 : Du très grand louha.

Il faut déjà que je vous replace dans le contexte de mes noyel précédents :
-2009 : urgence, poignet lacéré par une tour d’ordinateur. La dame a cru que je voulais me suicider (pour une coupure de 5mm de long sur le poigner quand meme)
-2008 : orteil cassé et entorse du genou

2010.
Déjà j’ai travaillé toute la journée au stage, ce qui m’a un peu creuvée. Beaucoup même. Rester debout 8h avant un réveillon spa facile. Ensuite, avoir 200km a faire pour le réveillon, spa facile non plus. mon Grounain est passé me prendre a 18h tapantes, et nous avons prit la route directement (enfin, directement après avoir récupéré mon pull et mon écharpe a la maison).
Et le voyage a été long.
Mais long.
Tout le monde avançait a 2km/h, vu qu’il y avait de la neige. Et moi, j’avais envie d’arriver vite, parce que les toilettes du boulot étaient cassées, et que heu … PIPI quoi ! On a finit par s’arrêter sur le bas côté, et pour faire sortir monsieur Lapin qui en avait marre. (ben oui, au bout de 2h dans la tuture, la pauvre bête commençait a saturer : son plus long voyage avait été de 1h30…

Quand il est rentré dans la tuture, je l’ai prit dans les bras, mais le chat a fini sur la plage arrière. Et là, il nous a divertit. Quand mon nain a mis les essuie glace, monsieur lapin a fait un de ces bonds. Et ça marchait a chaque coup. Du coup, nous voilà à jouer entre les essuie-glace avant et arrière et à regarder le chat se hérisser de partout.

On a finit par arriver, doucement mais surement. Pour passer un réveillon à base de :

-fois gras poellé (fait maison)
(j’aime pas)
-Huitres
(j’aime pas)
-Chappon et petites patates
(j’adore)
-buche au chocolat et aux fruits
(CHOCOLAAAAAT)

Après le dessert, je suis allé me coucher, parce que j’en pouvais plus.
(pis on avait ouvert les cadeaux alors….)
A 4h du mat, quand le nain est venu me rejoindre, on a mis le matelas par terre. En voulant aller éteindre la lumière, je me suis cassé un orteil.

Oui, lecteur, tu as bien lu : une chaise est venue se mettre entre mon orteil et le sol, et heu… AIE. J’ai jamais eu aussi mal de ma vie. Pourtant, jm’en suis fait des blessures : entre les entorses, le poignet tranché, l’épaule cassée et j’en passe, j’ai une belle liste.

Le 25 midi, on a eu droit à un nouveau repas plantureux : escargots, pâté lorrain (maison), desserts de la tante du nain (trop trop bon) et du chevreuil

(pas dans cet ordre hein)

Après le café, direction dormir. Durant la nuit du 25 au 26, j’ai finit aux toilettes avec une gastro. Et, j’ai pas été la seule.

Joyeux noel tout le monde 😀


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

Une geekette, ça pleure pas.

Je pense que mon titre est assez explicite comme ça. Une geekette, c’est loin d’être une fille sensible et romantique, donc, quand ça regarde un film-a-la-con-plus-souvent-dénommé-‘eau-de-rose’, c’est pas censé pleuré à la fin, quand le gentil garçon embrasse l’héroïne. Et tant qu’on est dans les cliché : une geekette, c’est pas non plus censé se maquiller. Ni se raser les jambes. Ni mettre de jolis vêtements un peu sexy.

Censé. Tout est dans le mot.

J’ai envie de dire : on est quand même des femmes. Plus crues, plus garçon manqué, plus calées en informatique et autre, mais on reste des femmes, avec tous les attributs que ça implique. Et, la sensibilité, le romantisme, tout ça : ben, ça fait partie de nous. Oui, je pleure quand je regarde un film d’amour. Oui, j’ai les larmes aux yeux quand mon chéri il est cro gentil avec moi. Oui, je suis sensible.

Et pis, perso je sors pas sans maquillage, je m’épile parce que je ne suis pas un gorille, et que sans poils c’est bien plus joli, et j’ai des vêtements sexy aussi, parce que j’aime me sentir ‘femme’.

ça suffit les clichés, ça suffit les préjugés. Si je devais faire la liste, j’en aurais pour la journée. Être une geekette ne fait pas de moi un monstre, je ne suis pas non plus capable de regarder star wars 17 fois de suite, ni de me faire le marathon 24h chrono.

Oui, je regarde des séries et des films en VO, mais de plus en plus de gens le font, sans forcément être des geek(ette)s : les doublages français sont merdiques, pas appropriés et souvent décalés. En plus, ils ne savent pas rendre les émotions.
Oui j’écoute des OST, de la musique pas très connue venue tout droit d’asie, oui mes goûts sont considérés très souvent comme ‘pas normaux’. Mais je mords pas. Et je vous impose rien.

Et là, j’ai un peu envie de retourner la situation. A mon tour de clichériser ceux qui me critiquent en pensant que je n’en saurais rien :

J’ai une copine qui est gothique. Ben, franchement, je trouve qu’elle est beaucoup plus classe avec ses bas résille et ses mini jupes en tulle que la plupart des filles qui s’habillent comme des pétasses dans les rues françaises, avec leurs mini shorts qui leur grossissent les cuisses, et leurs décolletés qui ne cachent rien du tout. Merci l’Amérique et ses chanteuses-pétasses. C’est un peu grâce à elles que des gamines de 13 ans se maquillent à la truelle et s’habillent en cuissardes-talon aiguille, mini jupes et haut décolleté.

Où va la France au juste ? Et que font les parents ? Ma mère ne m’aurait JAMAIS acheté ce genre de tenues. Elle m’aurait foutu une baffe et m’aurait dit que si je voulais me prostituer, c’était mon problème, mais qu’elle me laisserai pas faire avant d’être majeure.

Quand je sors dans la rue, avec mon jean et mes converses, j’ai l’impression d’être sur une autre planète. Ya 5 ans, tout le monde était habillé bien plus ‘classique’, et les filles qui se vêtaient de cette manière, on les regardait de haut. Comment on en est arrivé là ? Comment les mentalités – spécialement celles des parents, qui financent ces vêtements – ont pu changer aussi vite ?

Quand je vais m’acheter des vêtements, j’ai du mal a trouver autre chose que des slim-taille-basse-moulant et des décolleté-comment-ça-vous-irait-trop-bien-madame-avec-la-poitrine-que-vous-avez.
Alors, déjà me faire appeler Madame, alors que j’ai que 23 ans, ça me fait chier. Et en plus que l’autre pétasse de vendeuse trop parfumée essaie de me refourguer un truc qui laisse voir mon nombril sous le prétexte que je fais un 95D, ça m’horripile au plus haut point. Genre j’ai un peu envie de leur sortir un bazooka histoire de vérifier qu’elle se relèvera plus, avec son micro neurone. Genre je devrais être fière d’avoir de la poitrine, alors que tout ce que cette dite poitrine m’a apporté, c’est des problèmes au dos. Et genre, je devrais limite sortir toute nue pour la montrer.

Tout a l’heure, je disais que j’aime être sexy, mais ya des limites. On peut être sexy dans un petit haut moulant juste comme il faut, avec un beau chemisier qui laisse juste voir ce qu’il faut pour laisser l’imagination des hommes s’envoler. Quand on montre tout, on est vulgaire. Et, même si j’ai un langage de charretier, je refuse d’être vulgaire.

Donc, pour conclure, je préfère rester une geekette plutôt que de rentrer dans les carcans sociaux actuels, et de m’habiller dans des vêtements où je vais chopper la crève tout l’hiver.

A bon entendeur, salut.

(ha au fait, c’est l’anniv de mon popa aujourd’hui <3)


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

30 juin, 30 septembre

3 mois tout pile que je tiens ce blogosite. 3 mois que j’y met une petite partie de ma vie. Là, la seule chose à laquelle j’arrive a penser c’est ‘whooo’. J’avoue : je ne pensais pas que ça marcherai vraiment. Et, force m’est de constater que les visites uniques sont là pour prouver que ça marche.

69 articles
118 commentaires approuvés (et 90 de spam)
2552 visites au total
27 visites par jour en moyenne (avec un maximum de 136 visites hier, pour mon jour le plus ‘gros’)

Je tenais donc à dire simplement ceci : Merci à toi, lecteur, de venir me rendre visite. Merci d’avoir éclairé ma journée, qui avait commencé dans les pleurs et la tristesse. Merci lecteur.


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

j’ai pas le temps !

J’ai pas le temps d’écrire en ce moment ! et ça m’énerve ! Je prends le temps aujourd’hui de vous raconter mon week-end de folie, mais vivement la rentrée !

Samedi soir, j’ai eu la chance d’aller geeker avec mon grounain chéri et un de ses potes à Pinnes, petit port de pêche perdu au milieu de la Meurthe et Moselle. Pinne fêtait les 100 ans de ses mines, et avait invité un groupe que tout geek connait : le Naheulband. Petite soirée très sympa (et diététique : sandwish de barbac et frites, arrosée d’ice tea.)à écouter des chansons folk en attendant le Groupe. Et pis, je me suis acheté un super dé (enfin, c’est geo qui l’a payé… mon grounain a payé un jeu donc on avait pu de sous.) Ils veulent jouer avec aux prochaines soirées, mais je préfère le garder comme porte bonheur. (ouais, j’ai beaucoup de porte bonheur en ce moment, c’est l’accumulation, mais au moins : ça marche ! tout se passe suuuuuuuuper bien pour moi ! )

Mon seul regret, c’est que j’ai pas pu entendre le Naheulband chanter mon ancêtre gurdill : j’ai du partir avant la fin parce qu’on avait des choses prévues le dimanche.

dimanche donc, j’ai été avec mon grounain dans un de mes restos préférés : La résidence à Corcieux (88). La nourriture y est plus que super bonne, et ils font les meilleures crèmes brûlées du monde ! On est sortis à 16h, le ventre bien remplis et la tête dans les nuages.

et en plus, cette nuit j’ai dormis comme un bébé !

Et en plus au stage, j’ai fait fait des trucs super intéressants au stage aujourd’hui. Mais, vivement jeudi quand même pour me reposer un peu !


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

La piscine

Aujourd’hui, pour la première fois depuis de nombreuses années, je suis allée a la piscine (en gros, après 6 mois de négociations, mon grounain a ENFIN acepté !) Bref, ça a réveillé en moi des souvenirs agréables !
La piscine et moi, ça a toujours été une histoire d’amour ! Je me rappelle les premières fois, quand j’apprenais à nanger a Verdun (pffffiou ça remonte à loin tout ça ! ) Ensuite, a verdun et cognac, quasiment toutes les semaines j’allais avec mon popa chéri nager un peu.
A Verdun, je me rappellerai toujours le bain d’eau chaude. Il y avait des cascades, des jets massant, et un courant (que bien entendu, je prenais toujours a contre sens)

A Cognac, le plus agréable, c’était l’été : une piscine de 50m avec fosse de 5m de profondeur et plongeoir ! Avec mes amis de l’époque on adorait squatter dans l’herbe pour bronzer, et a 4h c’était notre traditionnel mr freeze acheté à la boutique !

Rah lala ! Que-du-bon-heur !

A Cognac, avec mon amie ninon, j’ai aussi découvert les joies de la talasso : ses parents nous emmenaient à La Rochelle où se trouve une ‘piscine’ d’eau de mer, on adorait ça ! Je crois me rappeler qu’il y avait deux matelas massants au milieu de la piscine, c’était génial !

Et puis mes parents ont fait construire carca et on a eu la piscine a disposition l’été. J’ai arrêté de profiter des jets massant et des mr freeze pour trainer mon popotin sur quelques mètres, du transat à l’eau et vice versa.

M’enfin : l’eau et moi ça a toujours été une grande histoire d’amour !


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

Un an de geekitude. Heu, un an de cours.

Je me rappelle ce premier jours de cours en septembre 2009, où un peu perdue, j’avais cherché des ‘amis potentiels’ dans ma nouvelle classe. Au final, j’ai trouvé deux filles qui avaient l’air sympa, et je me suis assise à coté d’elles. Au bout d’un mois, je me suis rendue compte que j’avais un peu eu tord. Au final, j’ai rejoins un groupe assez sympa, formé d’une jolie petite gothique et de deux comparses aux mêmes centres d’intérêts que moi ( a peu près).
J’ai donc passé un an a parler de cul, à rigoler, et a me plaindre des cours qui passent pas, comme tous mes camarades. Mais au final, a l’heure du bilan, qu’est ce que je retiens de ces cours ?
-elsanounette elle est cro chou
-laura elle est super sympa
-Kevin il bosse a macdo et il est marrant
-Fabien il est super accro aux films de série B et il est de bon conseil la dessus
-Fabien il parle quasi que de cul
-Elsa aussi
-Moi aussi
-Laura elle fait la fausse choquée quand ön parlais de cul
-ya des gens dont il faut se méfier dans cette classe. Paske c’est des faux culs

Sinon, je pense que mon moment préféré ça a été ces deux derniers jours de classe, où on était que 4 et où on rigolais tout plein, où on n’en avait rien a faire de la fin des cours et de la correction de nos épreuves. Et où on délirait sur facebook sans complèxes au lieu d’écouter.

Vivement la rentrée, car ceux que j’aprécie restent, et ceux que j’aimais pas trop s’en vont. Et tant mieux.


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com