Semaine gourmande #3 : petits gâteaux pour le thé

A quatre heures, pour accompagner le café à la fin du repas, il est toujours agréable d’avoir des petits gâteaux à grignoter. Je vous propose ici certaines de mes recettes ! Elle proviennent en grande partie de ma classe de 4°, on avait fait un atelier gâteaux avec ma prof d’allemand pour Noël.

Petits gâteaux pour le thé
250 g de beurre ou margarine
250g sucre
1 sachet de sucre vanillé
500 g de farine.

Petits gâteaux à la vanille
180g de beurre ou margarine
100g de sucre
3 sachets de sucre vanillé (ou arôme vanille selon goût)
2 œufs
250g de farine
80g de noisettes en poudre

Petits gâteaux aux amandes
200g de beurre ou margarine
100g de sucre
2 œufs
200g farine
200g d’amandes finement moulues

Petits gâteaux au chocolat
150g de beurre ou margarine
150g de sucre
2 œufs
50g de chocolat râpé
300g de farine
2 c a soupe de rhum

Préparation de la pâte
Mélanger matière grasse et sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Rajouter les œufs et épices. Tamiser la farine et l’incorporer aux autres éléments. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 1h.
Déposer les gâteaux sur une tôle refroidie et non graissée.
Si vous voulez qu’ils soient bien dorés, avec un pinceau recouvrez les de jaune d’oeuf
Cuire à 200°C 10mn environ.

Meringues
-4 Blancs d’oeufs
-une pincée de sel
-200g de sucre
-pépites de chocolat

-Sortez les oeufs un quart d’heure avant de les utiliser afin qu’ils se réchauffent un peu
-Séparez les blancs des jaunes
-Ajouter une pincée de Sel aux blancs
-Montez les en neige (avec un batteur c’est plus rapide)
-Tout en battant, ajouter le sucre
-Mettre le blanc en neige dans une poche à douilles
-Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, faire des petits tas, déposer si envie des pépites de chocolat et les recouvrir de blanc d’oeuf
-Dans un four au préalable préchauffé à 120°, cuire pendant 30 minutes à 1h.
Mon four nécessite d’être entre ouvert pour que la cuisson soit bien homogène. Testez sur une meringue si vous n’êtes pas surs chez vous

Bonne dégustation

The Tourist

En entrant dans la salle de cinéma, j’étais persuadée d’aller voir un film d’action, avec du boum boum et des scènes qui foutent le frisson dans le dos. Et bien, Raté. Mais, raté de chez raté. J’aurais pas pu me gourer autant.

Attention : Spoiler (sautez au dernier paragraphe pour avoir la critique)

Le film commence sur Angelina-alias Elise-, super bien sapée, qui avance dans la rue pour aller prendre le petit déjeuner. Elle est surveillée par interpole (en plein paris), qui semble vachement a cran. Pendant le dit petit déjeuner, elle reçoit une lettre, de son ex-amant (et celui a qui elle doit tous ses problèmes) : Alexander Price. La lettre lui dit de semer ses coco, de prendre un train pour Venise et de choisir un mec au hasard dans le dit train pour le faire passer pour lui. La voilà donc partie dans son train, et elle choisis un américain du nom de Frank Tupello. Monsieur j’ai-arrêté-de-fumer-regarde-comme-elle-est-classe-ma-cigarette-électronique, bourré de tics, ultra timide, bref : pas vraiment l’archétype du mec qui a volé un grand bandit russe et qui a Interpole et une bonne partie de la mafia au cul.

Un super hôtel, un diner romantique au bord de l’eau et un bisou et une nuit sur le canapé plus tard, voilà notre Franky dans les emmerdes jusqu’au cou : il a les gros bras russes au cul, il se retrouve en prison pour avoir bousculé un policier, puis vendu par un autre aux russes (comme quoi, entre mafia, on s’entend bien !) Elise vient en bateau le sauver, puis le largue a l’aéroport pour qu’il rentre chez lui.
Puis, elle se rend au siège d’interpole a Venise (ben oui, elle est agent secret, vous croyiez quoi ?), et annonce a son chef qu’elle est prête a coopérer : Agent sous couverture depuis plusieurs années, elle était censée livrer Alex, mais elle est tombée amoureuse de lui, et n’a pas su décider qui choisir.

Après un joli bal où Franky réapparait, elle se rends là ou Alex lui demande, et se fait attraper par les russes. Quelques rebondissements plus tard, la voila sauvée par Franky (qui est en fait Alex, et qui a payé 20 million de dollars pour se refaire faire la tête) Et ils s’enfuient dans les canaux après qu’il ai laissé un chèque pour payer ses impôts aux anglais. Tout est bien qui finit bien !

Je voulais un film d’action, un truc qui me vide bien la tête et qui me motive pour ma journée. Au lieu de ça, j’ai eu un film d’amour, avec une Angelina qui m’a déçue (nan mais sérieux, c’est QUOI ces fringues ? ya vraiment des gens qui mettent ça tous les jours ? Pis, comment elle fait pour se changer en 30 secondes chrono : du petit jean/polo au tailleur haute couture. Jveux son secret là). Angie n’est pas très expressive, on dirait presque qu’elle a prit la grosse tête.
Monsieur Deep par contre, j’ai adoré (comme d’habitude). C’est un des très rares acteurs a ‘devenir’ son personnage : il ne se contente pas de jouer, il ‘est’. Et c’est toujours aussi réussis. Même si le voir dans un role un peu ‘bateau’ d’amoureux transis est un peu bizarre, quand on voit ses rôles habituels. Mais, il peut tout jouer, et rajouter une touche d’humour qui sauve un scénario un peu light. Heureusement. Car sans cette dose d’humour, je me serai vraiment ennuyée.

Ma Note : 10/20


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com