Uglies – Scott Westerfeld

Encore une fois, me voilà tombée sur une belle critique de société. L’être humain a massacré sa planète, jusqu’à ce qu’un virus ‘mange’ le pétrole. Alors, les humains ont changé : ils ont décidé de créer une société uniquement basée sur la beauté. Les enfants vivaient avec leurs parents jusqu’à l’âge de 12 ans, où ils deviennent des uglies (moches) condamnés à vivre jusqu’à 16 ans à Uglyville. A 16 ans, leur rite de passage est une opération de chirurgie esthétique : la totalité de leur corps va être remodelée pour correspondre aux critères de beauté en vigueur.

Mais, pour l’héroïne du livre, tout ne va pas se passer comme prévus.

Une belle critique de la société, de notre société où sont mis en avant uniquement les gens les plus beaux, ceux qui correspondent le plus aux critères de beauté : mince, grands, visage fin, grands yeux expressifs. Je l’ai lu avec un petit sourire aux lèvres : en pensant à nombre de personnes que j’ai croisé dans ma vie qui ont mis de coté d’autres parce qu’ils sont ‘moins beaux’. Ou choisis exprès des amis qui ne leur ferait pas d’ombre. Ha lala, l’humanité a encore beaucoup à apprendre sur la véritable beauté : la beauté intérieure.

Quand la manipulation extérieure vous pousse à vous détester physiquement.

ma note : 6/10
critique à suivre avec la suite d’uglies : pretties


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com