Un entretien plus tard…

Dans les bonnes résolutions que j’ai prises en découvrant la réouverture des manuscrits chez Bragelonne, il y avait aussi ‘mettre à jour plus souvent le blog’. Mais, la liste de ces résolutions viendra dans un prochain article, histoire que vous vous moquiez bien de moi, car il y a des trucs vachement absurdes.

Du coup, je tiens cette résolution là en venant aujourd’hui vous parler de l’entretien que j’ai eu pour mon alternance potentielle.

Déjà, ce matin j’arrivais pas à me lever. Je ne voulais pas sortir de la douceur bienfaisante de mon lit. Car, sortir du lit signifie aussi commencer la journée. Or, ce matin, j’avais envie d’avoir 5 ans à nouveau, de en plus m’embêter avec les trucs de grands. Du coup, j’ai retardé le plus possible ce moment fatidique.

Sauf qu’on a beau repousser encore et encore, arrive un moment où on ne peut plus. Où il faut bien se décider à avancer. Pour moi ça a été quand je me suis rendue compte que j’avais perdu tout mon répertoire téléphonique à cause d’une saloperie d’option que j’avais cochée y’a deux ans. (mais je n’ai découvert que c’était ma faute qu’après avoir insulté copieusement le logiciel. Evidemment. ) Bon, l’avantage c’est que je garde tous mes sms donc que j’ai pu récupérer presque tous les numéros (enfin, ceux qui me servaient super régulièrement en tout cas.) J’avais juste un doute entre deux personnes. Toutes deux me parlaient régulièrement de la même chose : capoera, GN, wow…

Le désavantage, c’est qu’en perdant les contact, j’ai aussi perdu leurs anniversaires, leurs mails, etc… La technologie c’est bien. Sauf quand ça merdouille. C’est pour ça que j’ai aussi tout sur papier. Enfin, si je remets un jour la main sur le carnet rose fluo dans lequel tout est écrit proprement.

Après l’étape douche-maquillage-habillage, j’ai déjeuné et je suis partie. Heureusement pour moi, le GPS a fonctionné et m’a menée directement au bon endroit. A triffouillis les oies, joli petit port de pêche à 30km de chez moi. Bon, c’est tout droit pour y aller. Presque.

Arrivée à 14h tout pile. Dans le genre ponctuelle o//

Un mec d’une trentaine d’année m’a ouvert et l’entretien a commencé. Il m’a demandé de me présenter, les questions bateaux d’un entretien. Sauf qu’au bout de 25-30 minutes, l’un de ses employés est arrivé et qu’ils ont disparut une bonne demi heure, me laissant toute seule avec la secrétaire. BON. D’accord.

Quand il est revenu il a mis fin à notre entrevue, en me disant qu’il allait voir un dernier truc avec les OPCA et qu’il me recontactait car mon profil lui plaisait bien.

Bon. Advienne que pourra !

  1. Grounain says:

    Précisons que la veille, soirée sympathique de tuage de zombie 😀 Où Mlle a honteusement profité du fait que j’avais tout nettoyé pour gagner! S’pas juste 😛