Un jeudi ordinaire…

Ce matin, en me levant, je m’attendais a un jeudi normal : kiné et glandouille PC. Mon genou allait suffisamment bien pour que je puisse marcher (et vlan, dans les dents docteur ‘nan mais tu vas me mettre une attelle un mois tu seras jamais capable de marcher avant ça ! Je connais quand même un peu mieux mes capacités de régénérations que lui namého ! Vivement que le docteur de d’habitude il ai plus la grippe !)

Après avoir joué a Caesar 3 une petite heure, me voilà donc partie chez mon kiné préféré pour une séance sur le genou cette fois (ben ouais, quand il m’a vue arriver en boitant, il m’a fait faire un peu de rééducation pour que ça guérisse encore plus vite.) En sortant, quelques courses au marché pour ce soir, et retour à la maison où j’ai papoté avec ma copine Béa, qui m’a plus ou moins invitée cet été à venir en oregon. Ni une, ni deux, me voilà partie à la mairie pour savoir ce qu’il me faut, et leur poser deux trois questions que je repoussais depuis quelques semaines. 89 euros de timbres fiscaux plus tard, me voilà rentrée à la maison sur les coups de 16h30, et je relance mon jeu-super-pixellisé (mais trop bon).

Au bout de quelques minutes, je vois Monsieur Lapin passer en courant a coté de moi. Sur le coup, je me suis dit ‘tient, il a son quart d’heure foufou’. Sauf qu’il s’est calmé tout de suite, et est retourné ‘surveiller’ la cuisine. C’est là que j’ai sentit la première odeur de grillé.
Dans mon esprit, c’était pas possible qu’il y ai une odeur de grillé : personne n’avait utilisé la cuisinière depuis hier soir.

Au bout de quelques secondes, l’odeur ne disparaissant pas, je me suis levée pour aller voir dans la cuisine. Un torchon négligemment posé sur la plaque en vitro avait prit feu, car la dite plaque était allumée. Après une seconde de panique, j’ai attrapé une casserole pleine d’eau et j’ai tout balancé sur le feu. Heureusement que j’avais fait attacher du chocolat chaud hier soir…

Quand je pense qu’a 10 minutes près, l’appart aurait pu partir en fumée, avec tout ce qu’il y a dedans, j’en ai encore des frissons. Je pense que je vais investir dans des protections pour bébé histoire d’éviter que ça recommence.

LA question, c’est quand même de savoir COMMENT le chat a pu tourner un bouton, qui se trouve sur la façade de la cuisinière. COMMENT ?!


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. Hihi, quel voyou ce Lapin ! Ceci dit, il n’est pas le seul à savoir tourner les boutons de la cuisinière.
    Mon four s’est déjà mis en route « tout seul » à plusieurs reprises. Je me demandais comment c’était possible, jusqu’au jour où j’ai vu faire Farah : hop ! un petit passage (interdit) sur ma cuisinière ; je claque des mains, elle descend… en appuyant une de ses pattes sur le bouton !
    Et voilà comment on se retrouve avec un torchon qui brûle, ou un four qui tourne pour rien.

  2. J’avais le four qui faisait ça de temps en temps, le nain me grondais a chaque fois parce que je suis tête en l’air. Mais un des premiers trucs que ma mère m’a apprit c’est à couper le four ou les plaques pour éviter les incendies donc j’étais sure que c’était pas moi. Maintenant je sais que j’étais pas folle >.<

  3. Avec un « vrai » lapin, y a pas ce genre de problèmes 😉
    Contente que tout finisse bien.