Un mois de galère plus tard

En septembre, j’ai eu une trachéite. Mais genre, la bonne grosse qui fait super mal et qui te casse la voix monstrueusement. Le médecin me l’a guérie avec le traitement habituel : antibio et cachets. Sauf que voila, ça, n’a pas réellement guéris, parce que ce n’était pas une trachéite, mais la résolution de ce mystère viendra plus tard.

Il y a un mois, les symptômes sont revenus : mal de gorge, voix cassée grosses difficultés pour avaler et pour respirer. Retour chez le médecin, qui me traite pour une grosse angine. durant les 5 jours de traitement, tout va bien, mais dès l’arrêt, tous les symptômes reviennent. Du coup, j’y retourne, pour recevoir un traitement contre une trachéite résistante : des antibio hyper forts et des corticoïdes (qui m’ont fait reprendre quelques kilos dans mon régime d’ailleurs) : rebelote, tant que je prends le traitement, plus rien de malade, et dès que j’arrête, c’est repartit. Comme j’avais pas le temps d’aller chez le médecin, j’ai continué les corticoïdes pour cacher mes symptômes (exams powa…) J’ai retrouvé le temps d’y aller vendredi dernier, après avoir épuisé mes restes de médocs.

Nouvel examen : physiquement je n’ai rien, pas de ganglions, gorge tout a fait normale. Sauf que j’ai pas de voix, et que ça me fait un mal de chien. Après m’avoir dit ça, j’ai vu une ombre passer dans les yeux du docteur, et il m’a dit sur un ton qu’il n’avait jamais employé avant ‘bon, je sais ce que je vais te donner, c’est la dernière chose avant d’être obligé d’aller examiner l’intérieur de ta gorge’

là, j’ai sentit quelques sueurs froides dans mon dos, parce que je le sentais inquiet, et que par expérience, un docteur inquiet n’est jamais une bonne chose. Il est retourné s’assoir dérière son bureau, et il a commencé à chercher dans sa base de donnée les médicaments. Après quelques minutes, il m’a regardée et m’a demandé ‘au fait, t’as pas de problèmes d’extomac ?’
louha : heu ben si un peu, je digère pas les oignons
doc : ah. Donc il faut que je rajoute ça… *clic clic clic*
louha : heu…. pourquoi ?
doc : Si je ne te prescris pas un médicament pour l’estomac, celui contre l’oedème risque d’y faire des trou’
louha O____________________o » » » »
ya pas une autre alternative ?
doc : si, un fil dans le nez pour aller voir directement et confirmer juste avant le même traitement.

Tite louha a donc été chercher son traitement le soir même. Samedi, ça allait, mais ça faisait encore un mal de chien. Dimanche je devais me forcer à avaler tellement ça faisait mal, et je pouvais plus expirer par le nez, c’était comme bouché.
Lundi j’ai dormis
Mardi j’ai dormis.
Et là ce soir, j’ai enfin l’impression d’un vrai mieux, pour la première fois depuis un bon mois : j’ai plus mal, et cette sensation étrange, comme une gène, sur laquelle je n’arrivait pas à poser un nom est quasiment partie. Un oedème dans la gorge, voilà ce que j’avais. Je sais pas comment c’est arrivé là, je sais même pas s’il est en train de partir ‘durablement’ mais, tu n’imagine pas a quel point ça fait du bien, lecteur. Du bien de pouvoir avaler et parler sans se forcer. c’est presque reposant !

J’espère vraiment que c’était le bon traitement, parce que le fil dans le nez, il m’attire pas des masses…


http://www.wikio.fr CopyrightFrance.com

  1. J’ai une belle angine moi aussi plus de voix et surtout horriblement mal à la gorge!!!Donc je te comprend!!!